Alimentation en carburant pour les groupes électrogènes : quand et comment utiliser un réservoir externe ?

Comment effectuer un contrôle interne du carburant sur vos groupes électrogènes et ajouter une installation externe pour augmenter l'autonomie du groupe en cas de besoin.


Les groupes électrogènes possèdent un réservoir de carburant interne à partir duquel ils s'alimentent directement, et dont il est uniquement nécessaire de contrôler le niveau pour assurer le bon fonctionnement de l'équipement. Dans certains cas, pour des raisons d'autonomie, pour répondre à une consommation accrue, ou encore pour réduire la fréquence des opérations de ravitaillement, un réservoir externe de plus grande taille est ajouté afin de maintenir le niveau de carburant dans le réservoir interne ou alimenter directement le groupe.

Le client doit choisir l'emplacement, les matériaux, les dimensions et les composants du réservoir, et en assurer l'installation, la ventilation et l'inspection dans le plus strict respect de la réglementation sur les installations pétrolières à usage individuel en vigueur dans le pays concerné. Il est nécessaire de consulter, et de suivre avec la plus grande attention, les dispositions de la réglementation relative à l'installation de systèmes de carburant, dans la mesure où dans certains pays, il s'agit d'un produit considéré comme « dangereux »..


Trois options d'installation de carburant externe :

Pour obtenir une meilleure autonomie, ou répondre à des besoins particuliers, il est nécessaire d'installer un réservoir de carburant externe. L'objectif de cet élément peut être le stockage, le maintien du niveau nécessaire dans le réservoir interne ou l'alimentation directe du groupe. Ces solutions sont parfaites pour accroître l'autonomie de l'équipement.



1. Réservoir externe de carburant à pompe de transfert électrique.

Il peut être intéressant d'installer un réservoir de stockage de carburant externe maintenant toujours le réservoir interne du groupe au niveau nécessaire pour en assurer le bon fonctionnement. Pour cela, le groupe électrogène doit être équipé d'une pompe de transfert de carburant, et la conduite d'alimentation du réservoir de stockage doit être connectée au point de raccordement correspondant.

En option, il est également possible d'installer un clapet antiretour à l'entrée du carburant du groupe afin d'éviter tout débordement s'il existe une différence de hauteur entre le groupe et le réservoir externe.

Recommandations :

  1. Il est conseillé d'installer la conduite d'alimentation du réservoir de stockage à la plus grande profondeur possible, à une distance non inférieure à 5 cm du fond du réservoir, pour éviter toute entrée d'air lorsque le niveau de carburant diminue.
  2. Lors du remplissage du réservoir, il est recommandé de maintenir un espace libre d'au moins 5 % pour empêcher tout débordement éventuel en cas d'expansion du carburant provoquée par son réchauffement, en évitant toujours la pénétration d'impuretés ou d'humidité dans le système.
  3. Il est recommandé de placer le réservoir de stockage de carburant le plus près possible du moteur, à une distance maximale de 20 m, et de les mettre tous les deux au même niveau.



2. Réservoir externe de carburant équipé d'une vanne trois voies.

Une autre possibilité consiste à ravitailler le groupe électrogène directement à partir d'un réservoir extérieur de stockage et d'alimentation. Pour cela, il est nécessaire d'installer une conduite d'alimentation et une autre de retour. Le groupe électrogène peut être équipé d'une vanne 3 voies à double corps permettant d'alimenter son moteur en carburant à partir d'un réservoir externe ou du réservoir interne. Des connecteurs rapides sont prévus pour le raccordement de l'installation externe.

Recommandations :

  1. Il est conseillé de séparer la conduite d'alimentation de celle de retour à l'intérieur du réservoir, pour éviter tout réchauffement éventuel du carburant, ou la pénétration d'impuretés susceptibles de nuire au fonctionnement du moteur. La séparation entre les deux conduites doit être au minimum de 50 cm, dans la mesure du possible. La distance entre les conduites de carburant et le fond du réservoir doit quant à elle être la plus faible possible, mais jamais inférieure à 5 cm.
  2. D'autre part, il est recommandé de remplir le réservoir de stockage de carburant en respectant un espace libre d'au moins 5 % de sa capacité totale, ainsi que de le placer à une distance maximale de 20 mètres du moteur, et au même niveau.



3. Installation d'un réservoir intermédiaire entre le groupe et le réservoir principal.

Si la séparation est supérieure à celle indiquée dans la documentation de la pompe, si le réservoir est placé à un niveau différent de celui du groupe électrogène, ou encore si la réglementation relative à l'installation de réservoirs de carburant l'exige, il peut être nécessaire d'utiliser un réservoir intermédiaire entrele groupe et le réservoir principal. La pompe de transfert de carburant doit êtreadaptée à l'emplacement choisi pour le réservoir de stockage de carburant et le réservoir intermédiaire d'approvisionnement, lequel doit également être conforme aux spécifications de la pompe à carburant située à l'intérieur du groupe.

Recommandations :

  1. Il est recommandé que les conduites d'alimentation et de retour à l'intérieur du réservoir intermédiaire soient installées avec une séparation minimale de 50 cm, dans la mesure du possible. La distance entre les conduites de carburant et le fond du réservoir doit être la plus faible possible, mais jamais inférieure à 5 cm. Par ailleurs, un espace libre d'au moins 5 % de la capacité totale du réservoir doit être maintenu.
  2. Il est recommandé de placer le réservoir de stockage de carburant le plus près possible du moteur, à une distance maximale de 20 m de celui-ci, et au même niveau.

     


Finalement, dans les trois options présentées, il peut être utile de donner au réservoir une légère inclinaison (entre 2 et 5°), et de situer la conduite d'alimentation en carburant, le drainage et la jauge de niveau au point le plus bas. La conception du système de carburant doit être adaptée aux caractéristiques du groupe électrogène installé et de ses composants, en tenant compte de la qualité, de la température, de la pression et du volume de carburant à fournir, et en évitant la pénétration d'air, d'eau, d'impuretés et d'humidité.


Voir la vidéo sur l'installation de combustible externe

             

STOCKAGE DU CARBURANT. NOS RECOMMANDATIONS

Le stockage de carburant est essentiel pour le bon fonctionnement du groupe électrogène. En ce sens, pour le stockage et le transfert de carburant, il est conseillé d'utiliser des réservoirs propres et de les vider régulièrement pour évacuer l'eau décantée et les dépôts de fond. Il faut également éviter les longues périodes de stockage, et contrôler la température du carburant, car toute surchauffe peut en

atténuer la densité et le pouvoir lubrifiant, et réduire ainsi la puissance maximale de sortie.

Il faut savoir que la durée de vie utile moyenne d'un gasoil de bonne qualité est de 1,5 à 2 ans, à condition de toujours respecter les consignes d'un stockage approprié.


CONDUITES DE CARBURANT. CE QU'IL FAUT PRENDE EN CONSIDÉRATION.

Les conduites de carburant d'alimentation et de retour doivent éviter toute surchauffe, car celle-ci pourrait nuire à l'allumage du moteur en raison de la formation de vapeur. Les conduites doivent être en fer noir sans soudure. L'acier galvanisé, le cuivre, la fonte et l'aluminium sont à éviter, en raison des problèmes qu'ils pourraient causer au stockage ou à l'alimentation de carburant.

Il faut en outre prévoir des raccords flexibles au niveau du moteur à combustion pour isoler les parties fixes de l'installation des éventuelles vibrations. Selon les caractéristiques du moteur à combustion, ces tuyaux flexibles peuvent être réalisés de différentes manières.


ATTENTION !  CE QU'IL NE FAUT PAS OUBLIER...

  1. Éviter les raccords de tuyauteries. S'ils sont inévitables, il faut garantir leur étanchéité.
  2. Placer les conduites d'aspiration situées sous niveau à un minimum de 5 cm du fond et séparées des conduites de retour de carburant.
  3. Utiliser de larges rayons de courbure pour les coudes de tuyauteries.
  4. Éviter le passage à proximité des composants du système d'échappement, des tuyaux de chauffage ou du câblage électrique.
  5. Prévoir des robinets de fermeture pour faciliter le remplacement des pièces ou la maintenance des tuyauteries.
  6. Éviter toujours de faire tourner le moteur lorsque la conduite d'alimentation ou de retour est fermée, au risque de lui causer de graves dommages.

Conclusions

La procédure d'installation des conduites d'alimentation en carburant et la méthode de raccordement entre le réservoir et le groupe électrogène, tout comme les caractéristiques et spécificités de chaque modèle, sont des aspects essentiels à prendre en compte pour la mise en œuvre d'un projet de ce type. Toute erreur d'installation peut non seulement nuire à la réussite de l'investissement réalisé, mais encore représenter un danger potentiel à la suite de déversements ou de fuites de carburant. En ce sens, il est important que nous suivions toutes ces recommandations pour pouvoir tirer le meilleur parti de notre installation. L'équipe de techniciens professionnels d'HIMOINSA reste à la disposition de ses clients pour les conseiller sur le système d'installation de carburant le mieux adapté à chaque projet, capable de répondre aux besoins et particularités de chaque installation.