HIMOINSA poursuit son développement dans le Sud de l'Afrique et annonce l'ouverture d'une filiale en 2016

Le nouveau bureau commercial couvrira les marchés de la Zambie, du Zimbabwe, du Botswana, de la Namibie, du Swaziland, du Lesotho et de l'Afrique du Sud.



HIMOINSA, multinationale spécialisée dans la conception, la fabrication et la distribution de matériel de production d'énergie, prévoit d'ouvrir une filiale à Port Elizabeth en Afrique du Sud, au cours du dernier trimestre de cette année. Son rayon d'action ne se limitera pas à l'Afrique du Sud : il s'étendra à des pays voisins tels que la Zambie, le Zimbabwe, le Malawi, le Botswana, la Namibie, le Lesotho et le Swaziland.

L'Afrique du Sud est sans nul doute l'un des pays où le nombre d'importations de groupes électrogènes est le plus important du continent africain. Selon les sources consultées, l'Afrique du Sud a importé $155M de groupes électrogènes en 2015, devenant ainsi le pays africain où la demande sur le marché de la production d'énergie est la plus forte ; elle est suivie par l'Algérie, l'Égypte, le Nigeria et la Libye.

Pour notre société, le continent africain représente ainsi l'un des marchés à plus fort potentiel de développement. Après une filiale à Luanda en Angola, c'est au tour du nouveau bureau commercial d'Afrique du Sud d'ouvrir ses portes. Il se composera d'une équipe éminemment locale, forte d'une solide expérience dans le secteur de la production d'énergie de la région. 

HIMOINSA, riche de ses 35 ans d'histoire, est présente sur le continent africain depuis les années 1990 et compte une vingtaine de distributeurs sur tout le continent.


« Notre objectif est d'être au plus près du marché, de transmettre les besoins du marché local à notre usine en Europe. Nous pourrons ainsi garantir un produit fait sur mesure et un service rapide au client », déclare Guillermo Elum, Sales & Marketing Director de HIMOINSA pour la zone EMEA (Europe, Moyen-Orient et Afrique). 


HIMOINSA servira le marché du Sud de l'Afrique depuis ses usines européennes, garantissant ainsi une excellente qualité de produit, des équipements garantis deux ans, un service technique et de pièces détachées 24 h/24 et 7 jours/7. « Comme partout ailleurs dans le monde, tous les projets réalisés en Afrique du Sud comprennent la mise en service des équipements, sur demande du client, ainsi que la formation spécialisée de tous les techniciens qui pourront alors assurer un entretien parfait du matériel », précise Guillermo Elum. L'équipe d'ingénieurs de la société met à la disposition du marché du Sud de l'Afrique, le développement d'un produit prêt à l'emploi qui garantit une installation rapide et une configuration facile autorisant une augmentation ou une réduction de la puissance fournie en fonction des besoins de chaque client, notamment pour les projets de centrales électriques et de producteurs d'énergie indépendants. 

« Nous souhaitons partager nos connaissances techniques avec nos clients d'Afrique du Sud et leur apporter une assistance complète du début à la fin du cycle de chaque projet », ajoute-t-il.

HIMOINSA appartient au groupe Yanmar depuis 2015. Yanmar est l'un des grands fabricants de moteur mondiaux. Son alliance commerciale avec HIMOINSA a permis d'associer l'ingénierie japonaise confirmée à la solide expérience de la fabrication de groupes électrogènes.


Secteurs et projets de référence de HIMOINSA en Afrique du Sud                              La société a fourni des centaines de groupes sur le marché sud-africain pour des projets de l'industrie minière, du BTP, de l'agriculture et des télécommunications. D'importantes entreprises de téléphonie mobile utilisent les groupes électrogènes HIMOINSA. Des groupes électrogènes  peuvent comprendre un kit spécial permettant d'accroître les périodes d'entretien jusqu'à 1000 heures. Parmi les améliorations, signalons un réservoir de plus grande taille qui fournit plus d'huile au moteur. Si les consommations de carburant et d'huile restent les mêmes, le coût des filtres ainsi que le downtime, c'est-à-dire la durée de l'arrêt de la machine pour les opérations

d'entretien, sont considérablement réduits. Cela permet également de diminuer la quantité d'huile usagée et donc l'impact sur l'environnement. 

On peut incorporer aux groupes électrogènes un réservoir à carburant de 1000 l, dix fois plus grand que le réservoir standard proposé normalement, ce qui permet de réduire le nombre de visites sur le site pour des travaux de ravitaillement. En estimant que le groupe électrogène travaille 8 heures/jour, cela garantit une autonomie totale du groupe pouvant aller jusqu'à 70 jours.



HIMOINSA

HIMOINSA commercialise des groupes électrogènes diesel et à gaz, des panneaux de commande et des systèmes de fonctionnement en parallèle pour l'approvisionnement en énergie de secours et en énergie continue. Elle propose également des groupes électrogènes conçus pour répondre aux pics de consommation et aux demandes d'énergie décentralisée. Par ailleurs, elle développe des groupes électrogènes hybrides destinés au secteur des télécommunications et fabrique des mâts d'éclairage pour les marchés du bâtiment et de la location.

L'un des principaux atouts d'HIMOINSA réside dans sa capacité à opérer en tant que fabricant verticalement intégré, lui permettant ainsi de fabriquer tous les composants du groupe électrogène : alternateurs, moteurs, capotages, tableaux de commande, inverseurs normal-secours et systèmes de fonctionnement en parallèle.