L'ÉNERGIE HIMOINSA CHEZ BIOCOM, L'UNE DES PLUS IMPORTANTES USINES DE FABRICATION DE BIOCOMBUSTIBLE EN ANGOLA

Grâce à plus de 25 groupes électrogènes, HIMOINSA a fourni de l'énergie pour la construction de l'une des usines de fabrication de biocombustible les plus importantes du continent africain. Située à Cacuso, à 75 kilomètres de la ville de Malanje (en Angola), elle est gérée par BIOCOM, groupement temporaire d'entreprises entre Sonangol, Sociedade Nacional de Combustíveis de Angola, et l'entreprise brésilienne de construction Odebrecht.



Ce projet de bioénergie, qui doit démarrer en septembre 2014, a commencé à générer 120 mégawatts d'énergie électrique et garantit une production annuelle de près de 18 000 tonnes de sucre et 3 000 mètres cubes d'éthanol.

À PARTIR DE 2019, BIOCOM A CHIFFRÉ UNE PRODUCTION ANNUELLE ESTIMÉE À 256 000 TONNES DE SUCRE ET 30 MILLIONS DE LITRES D'ÉTHANOL, EN PLUS DE L'ÉNERGIE ÉLECTRIQUE QUI SERA UTILISÉE POUR RENFORCER LA LIGNE À HAUTE TENSION DE CAPANDA/CACUSO APPROVISIONNANT LA MUNICIPALITÉ ET LA VILLE DE MALANJE.

Lors de la construction de cette usine, HIMOINSA, multinationale du secteur de l'énergie fabricant des groupes électrogènes et des mâts d'éclairage, a fourni 25 groupes électrogènes ainsi que des mâts d'éclairage de 180 à 400 kVA. Cet équipement a procuré de l'énergie pour le développement de l'exploitation agricole de la canne à sucre et pour la 

construction de l'usine. HIMOINSA ANGOLA assure en outre un service technique et de maintenance grâce à la présence de techniciens au sein de l'usine de biocombustible.  Lors de la première phase du projet, l'usine génèrera 120 mégawattheures d'énergie et prévoit une augmentation jusqu'à 235 mégawattheures d'énergie à partir de 2019. Grâce à la production actuelle, l'usine d'énergie alimentera 220 000 lieux de résidence. Une fois les 235 mégawattheures d'énergie opérationnels, la capacité de distribution permettra d'approvisionner jusqu'à 440 000 familles. 

Osvaldo de Brito Simao, directeur commercial d'HIMOINSA Angola, qualifie le projet de « profitable pour la population de Malanje et important pour l'équipe technique et commerciale d'HIMOINSA Angola, qui a beaucoup travaillé sur la production de l'équipement nécessaire au projet comme sur la maintenance des équipements, afin de garantir un fonctionnement de haute qualité et un approvisionnement en énergie continu, sans pannes ».