Des groupes électrogènes HIMOINSA pour créer de nouvelles plates-formes pétrolières au Mexique

La réforme du secteur de l'énergie du 20 décembre dernier a ouvert la porte aux entreprises privées qui souhaitent investir dans l'industrie pétrolière du Mexique. S'il est vrai que le Mexique a été l'un des premiers pays à nationaliser son industrie pétrolière, ses mesures de libéralisation ont été adoptées bien après que le Venezuela, le Brésil et la Colombie aient attiré plus de 100 milliards de dollars d'investissements étrangers. On considère à ce titre que le secteur pétrolier mexicain s'apprête à connaître un tournant majeur, en favorisant la production d'énergie et l'apparition de projets importants.



HIMOINSA, une multinationale spécialisée dans les systèmes de production d'énergie, a fourni plus de 150 groupes électrogènes en 2013 pour l'extraction du pétrole enfoui dans des gisements mexicains.  De nombreuses entreprises ont donc présenté leur candidature ces derniers mois, des entreprises qui travaillent sur des plates-formes pétrolières en haute mer, dans des lieux enclavés et isolés, privés de réseau de distribution d'électricité conventionnel.

La construction de nouvelles plates-formes pétrolières, comme l'adjudication récente d'un marché à NAUTIC GROUP pour l'injection d'un coulis de ciment dans le cadre de l'installation de quatre nouvelles plates-formes situées au large du Golfe du Mexique, s'est accompagnée d'une augmentation de la demande en groupes électrogènes. HIMOINSA Mexique, par le biais de la multinationale de la location Red-D-Arc, qui appartient du groupe Airgas, avec laquelle HIMOINSA travaille au Mexique depuis 2011, a fourni des génératrices de 25 et 375 kVA afin d'alimenter les pompes qui permettront de cimenter les pieux de fixation de chaque plate-forme à huit pieds. Des plates-formes qui  sont situées à 120 mètres de profondeur à l'intérieur du champ d'Ayatsil-Tekel à 120 km au nord-ouest de Ciudad del Carmen, au Mexique.

NAUTIC, une société d'ingénierie chargée de l'inspection, la réparation, la maintenance et l'installation de structures maritimes et sous-marines, utilisera un système de silos pour stocker et fournir en continu un coulis de grande qualité à une vitesse de pompage de jusqu'à 25 tonnes par heure, pour lequel l'entreprise a eu recours à des groupes électrogènes HIMOINSA pour l'alimenter en énergie. Le directeur de HIMOINSA Mexique, Juan Pablo Basich, est convaincu que « le secteur gazier et pétrolier a toutes les chances de croître ». Un secteur dans lequel HIMOINSA s'est forgée une réputation de fiabilité, de sécurité et d'expérience dans la production d'énergie.  Preuve en est, les centaines de projets que la filiale nord-américaine d'HIMOINSA, HIMOWER, réalise dans les principales usines d'extraction de pétrole et de gaz au Texas, dans l'Oklahoma, en Louisiane, en Dakota du Nord, en Alaska, en Pennsylvanie, au Mississippi, au Colorado et dans l'Ohio.




Le directeur général de Red-D-Arc au Mexique, Hiram Ojeda, assure, quant à lui, que le marché de la production d'énergie dans le secteur de la location au Mexique a les yeux rivés sur les projets du secteur pétrolier tels qu'Etileno XXI à Coatzacoalcos et Laguna de Pajaritos à Veracruz, considéré comme l'un des plus grands projets de l'industrie pétrochimique de ces vingt dernières années. « Le marché de la location de groupes électrogènes dans ce pays est très volatil, mais nous menons actuellement des négociations importantes et nous aurons accès à de gros projets pour lesquels nous aurons recours aux groupes électrogènes HIMOINSA », ajoute M. Ojeda.



Fondée en 1982, HIMOINSA est une multinationale spécialisée dans la fabrication de groupes électrogènes et de mâts d'éclairage. Grâce à sa politique d'internationalisation, elle est à présent implantée dans plus de 100 pays sur les cinq continents. Ses centres de production sont situés au Brésil, aux États-Unis, en Espagne, en Chine, en Inde et en France. Elle compte des filiales commerciales au Mexique, au Panama, en Argentine, au Portugal, en Angola, au Royaume-Uni, en Allemagne, en Pologne, dans les Émirats Arabes et à Singapour.

La filiale de HIMOINSA au Mexique a connu une forte croissance en 2013 sur le marché de la location, sur lequel son chiffre d'affaires a augmenté de 90 %. Le pays bénéficie actuellement d'une forte hausse de la demande, à la suite de la réforme du marché de l'énergie et la progression du chiffre d'affaires réalisé par HIMOINSA au Mexique sur le secteur de la location est estimée à 50 % sur l'ensemble de l'année.