Des groupes électrogènes HIMOINSA à associer aux systèmes photovoltaïques

Les solutions d'hybridation permettent de réduire les dépenses de carburant ainsi que les OPEX et d'exploiter au mieux les ressources solaires dans les régions à fort ensoleillement.



Les systèmes de production d'énergie intégrés composés de groupes électrogènes et de centrales photovoltaïques garantissent d'importantes économies de carburant ainsi qu'une alimentation électrique continue notamment dans les zones industrielles et les communautés rurales situées dans des régions isolées sans bonne infrastructure de réseau. Ce type de projets est idéal également pour réduire les coûts dans les secteurs non isolés mais où le raccordement au réseau est plus coûteux que la production d'énergie par un groupe électrogène. 

HIMOINSA fabrique des groupes électrogènes diesel et à gaz pouvant être intégrés à des systèmes photovoltaïques et des batteries afin de réduire considérablement la consommation de carburant, les dépenses d'exploitation (OPEX) ainsi que les émissions de CO2. En outre, ils assurent de profiter au maximum des ressources solaires dans les régions à fort ensoleillement. 

Le coût des systèmes photovoltaïques a chuté ces dernières années permettant ainsi de produire de l'énergie à un prix bien plus compétitif. Dans des régions à fort ensoleillement où l'énergie est coûteuse, les installations photovoltaïques peuvent être amorties en moins de quatre ans.

Pendant les heures d'ensoleillement maximal, les groupes électrogènes fonctionnent au minimum ce qui prolonge la durée de vie du moteur et réduit considérablement les OPEX.

La combinaison de deux sources d'énergie garantit une stabilité face aux variations du rayonnement solaire et permet de produire environ 30 % de l'énergie avec les systèmes photovoltaïques et 70 % avec les groupes électrogènes. 

Les projets d'hybridation peuvent être équipés d'un banc de batteries. « Il s'agit d'un stockage d'électricité fournissant la puissance nécessaire quand la production photovoltaïque baisse et profitant ainsi au mieux des ressources solaires », précise Massimo Brotto, Business Development Manager de HIMOINSA.

HIMOINSA est partenaire de sociétés d'ingénierie spécialisées dans l'intégration de systèmes photovoltaïques dans des réseaux diesel afin d'offrir une optimisation maximale de ces ressources d'énergie en fonction de la zone géographique d'implantation de chaque projet.


Les systèmes d'hybridation composés de groupes électrogènes, de photovoltaïque et de batteries disposent d'un système de surveillance qui détecte la source d'énergie optimale à chaque instant de la journée. 


Quand l'hybridation avec des groupes électrogènes à gaz devient-elle la plus intéressante?  

Si le coût d'acquisition de groupes électrogènes à gaz est supérieur à celui du diesel, l'hybridation photovoltaïque-groupes électrogènes à gaz devient 100 % compétitive pour les projets dans lesquels les groupes fonctionnent plus de 1000 heures par an. Ainsi, « le retour sur investissement est garanti au bout de quatre ans à compter de la mise en service du projet. Les coûts du propane sont inférieurs à ceux du diesel, les émissions de CO2 sont réduites de 15 % et celles de NOx et de particules en suspension jusqu'à 95 % » affirme Manuel Aguilera, Gas Product Manager chez HIMOINSA. En outre, dans les régions isolées où ce type de projets a tout son intérêt, le vol de carburant peut être habituel. La production d'électricité au GPL et au gaz naturel apparaît comme une option beaucoup plus intéressante que le diesel.




HIMOINSA AU FORUM DE L'ÉNERGIE EN AFRIQUE (AEF)

L'entreprise a assisté à la 18e édition du forum de l'Énergie en Afrique tenue à Londres, le rendez-vous des grandes entreprises énergétiques et des principaux ministres de l'Énergie des pays d'Afrique. À cette occasion, HIMOINSA a insisté sur l'importance de contribuer à une croissance durable en Afrique où la production d'énergie à travers les systèmes photovoltaïques connaît un développement important. 


« Au cours des cinq dernières années, le coût de la production d'énergie photovoltaïque a diminué de 51 % et selon les prévisions, ce chiffre atteindra 60 % en 2020 », affirme Guillermo Elum, Sales and Marketing Director chez HIMOINSA. Il ajoute que les projets incluant des systèmes de production d'énergie solaire nécessitent des groupes électrogènes pour répondre à la demande en cas de rayonnement solaire limité.



Keith Webb, General Manager de HIMOINSA Middle East, participe au groupe de discussion « Captive Power and Industry Off-takers » du forum AEF.

HIMOINSA a tenu une conférence de presse pendant le forum AEF pour annoncer l'ouverture de sa nouvelle filiale en Afrique du Sud.